EgypteAir: un service commémoratif pour les victimes du crash (vol MS804)

Un service commémoratif a été organisé au Caire pour les victimes du vol MS804 de l’EgypteAir qui s’est écrasé dans la Méditerranée en voyageant de Paris au Caire le 19 mai 2016, a rapporté l’agence de presse MENA.

L’Airbus A320 transportait 66 passagers à bord. 40 passagers étaient d’Egypte et 15 de France. Tous les passagers avec les membres de l’équipage ont été tués.

Le service commémoratif a été organisé en présence de certaines familles des victimes, ainsi que le chef de la direction d’EgyptAir, le ministre de l’aviation civile et d’autres fonctionnaires.

EgyptAir et le ministère de l’Aviation civile ont mis en place un monument qui présente le numéro de vol sur une salle pour les services commémoratifs près du siège du Ministère.

Des enquêtes sur la cause du crash ont été en cours depuis l’incident. Plus tôt ce mois-ci, cependant, une source proche de l’enquête française a déclaré à l’AFP qu’aucune trace d’explosifs n’a été trouvée sur les restes des victimes françaises.

La source a ajouté que cette révélation ferme la porte à la théorie égyptienne selon laquelle l’avion a explosé dans les airs.

En décembre 2016, le ministère égyptien de l’Aviation civile a déclaré que des traces d’explosifs ont été trouvées sur les restes des victimes. Le journal français Le Figaro a rapporté en septembre que les enquêteurs français ont trouvé des traces de TNT dans les débris de l’avion écrasé, mais ils ont été empêchés de l’examiner.

Le vol a disparu du radar sur la Méditerranée et s’est écrasé dans l’eau entre la Crète en Grèce et le coût du nord de l’Egypte.

En janvier, et après de longues enquêtes, l’Égypte a remis les restes des victimes à leurs familles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *